d.sinvolte marque de soutien-gorges pour petites poitrines
Anaïs, l'égérie de la marque D.sinvolte

"Avec les produits actuels proposés par les marques classiques, les femmes à petite poitrine ont l'impression qu'on les encourage à ne pas être elles-mêmes, qu'elles doivent cacher leurs petits seins sous du push-up."

Il y a quelques années, Laura perd deux tailles de soutien-gorge suite à son accouchement.
Ne trouvant pas de marque de lingerie adaptée à sa nouvelle morphologie, elle décide de créer la sienne : D.sinvolte.

Bonjour Laura, peux-tu nous parler de D.sinvolte ? Est-ce que c’est un projet que tu as depuis longtemps ?

J’ai lancé D.sinvolte il y a presque 1 an maintenant, en avril 2019. C’est un projet que j’avais commencé dans le cadre de mes études, et que j’ai finalement continué.
Mais l’élément déclencheur a sans aucun doute été mon accouchement.
Pendant la grossesse, certaines femmes prennent de la poitrine, et ça a été mon cas. Mais en accouchant, j’ai perdu plus que ce que j’avais initialement. Je me suis rapidement fait à cette nouvelle poitrine, mais rien de ce que je voyais dans les boutiques de lingerie ne me correspondait ou ne me donnait envie.

Pourquoi le nom de marque D.sinvolte ?

Je voulais un nom qui me ressemble, et qui représente avant tout mes produits. Etre désinvolte, c’est être audacieux, s’assumer, et être libéré.e de tout complexe. On retrouve cette audace dans ma première collection « Divine Révélation ». Les produits sont composées de dentelles fines, et de rubans satins qui épousent et accentuent les formes de la femme.

Donc tu n’es pas complexée ?

Je l’ai été, dans mon adolescence. Au collège, on a toujours à faire à des réflexions. Mais être maman m’a beaucoup changée. Avec la maternité, j’ai dû passer de l’état de jeune fille à femme très rapidement. Et je pense qu’avec la maturité, on finit par s’accepter.
D’ailleurs, je le vois aussi à travers mes clientes. Celles qui ont la quarantaines sont totalement décomplexées ! Ce qui n’est pas forcément le cas avec les jeunes femmes qui ont vingtaine, voire la trentaine.

Ta première collection est intégralement en noir, est-ce que c’est un parti pris ?

Tout à fait ! Pour moi, le noir représente l’élégance, l’audace, et le charisme ! C’est ce qu’est la femme D.sinvolte ! Assumée, et qui ose !

Comment tu t’inspires pour dessiner tes pièces ?

Je m’inspire des femmes que je croise quotidiennement. Je les observe, j’analyse la manière dont elles se tiennent, leur regard. Je vais aussi beaucoup à leur rencontre, dès que je le peux.

Qu’est-ce que te disent ces femmes ?

Qu’elles n’aiment pas leur petite poitrine, qu’elles ne trouvent pas ça féminin. Aujourd’hui, il y a un tel culte du corps que les femmes développent des idées reçues sur ce qu’est la féminité. On nous vend beaucoup de rêve à travers des images de femmes au corps « parfait », mais on nous complexe tout autant, voire plus.
Avec les produits actuels proposés par les marques classiques, les femmes à petite poitrine ne se sentent pas écoutées, ni comprises. Au contraire, elles ont l’impression qu’on les pousse à ne pas être elles-mêmes, à cacher leurs petits seins sous du push-up. 

Et pour toi, qu’est-ce que c’est que la féminité ?

La féminité pour moi c’est s’accepter au naturel. C’est se laisser porter par qui l’on est, et s’écouter.

Est-ce qu’avant D.sinvolte, tu t’intéressais déjà à la lingerie ?


Honnêtement, pas vraiment. La lingerie comme les vêtements étaient pour moi des produits dont j’avais besoin. Aujourd’hui, je vois la lingerie comme un réel accessoire qui va permettre aux femmes de se révéler. C’est le premier vêtement que l’on va porter le matin, alors autant s’y sentir belle.

Cela fait presqu’un an maintenant que D.sinvolte existe, quels sont les retours que tu as ?

Ils sont très positifs ! Avant D.sinvolte, il n’y avait pas de marque de lingerie exclusivement dédiée aux petites poitrines. J’ai donc reçu beaucoup de remerciements. J’ai également eu des retours d’hommes qui achetaient mes produits pour leur conjointes, et qui m’ont dit qu’ils ne les avaient jamais trouvées aussi sexy que dans du D.sinvolte. C’est pour toutes ces personnes que je continue aujourd’hui.

Évidemment, toutes les femmes ne vont pas se retrouver dans ma marque. Le style rock est très marqué, et on est ici dans de la lingerie très sexy.

Comme tu le sais, je viens de lancer Mod’Elle il y a peu, qu’est-ce qui t’a plu dans le projet ?

Les valeurs que tu prônes résonnent avec les miennes. La mode pour toutes, parce que l’on est toutes belles à notre manière. C’est vraiment le message que je veux faire passer avec ma marque. D.sinvolte est un appel à toutes ces femmes qui n’osent pas se révéler et qui n’assument pas leur petite poitrine. À ces femmes-là, j’ai envie de leur dire qu’elles sont magnifiques.

J’ai adoré cet échange avec Laura, qui est pleine d’humanité et d’amour pour les autres.
Grand merci à toi  pour ce partage !

En résumé :

Soutien-gorges petites poitrines D.sinvolte
Laura est une jeune Toulousaine qui a lancé D.sinvolte en avril 2019.

Après son accouchement, elle perd deux tailles de bonnet et passe d’un bonnet B à un bonnet AA. 

Ne trouvant aucun soutien-gorge adapté à sa morphologie, elle décide de créer sa propre marque de lingerie. 

D.sinvolte est la 1ère marque de soutiens-gorge exclusivement dédiée aux petites poitrines.

soutien gorge petits seins d.sinvolte

D.sinvolte est la 1ère marque de soutiens-gorge exclusivement dédiée aux petites poitrines.

C’est est une marque de lingerie fine alliant rock et sensualité pour les poitrines du 85A au 90B.

Et vous, qu’est-ce que ça vous inspire les petites poitrines ?

À propos de Mod'Elle

Mod’Elle est le premier site de conseils féminin qui donne la parole à toutes les femmes. À travers leurs témoignages authentiques, elles vous confient leurs défis de mode quotidiens, et vous aident à renouer avec votre féminité.
Ensemble, soyons belles.